L’éducation positive est un terme “à la mode” depuis quelques années. J’ai envie de te partager mon point de vue et comment nous essayons de l’appliquer ???? Si jamais le compte de @papapositivefr est top pour parler de ce sujet ! 

On a souvent tendance à confondre “éducation positive” avec laxisme. En effet, beaucoup de gens disent : tu lui dis oui à tout, il-elle ne connait pas la frustration, ça ne lui rend pas service, etc.

Pour moi, éduquer dans le positif et la bienveillance c’est : Communiquer de façon non-violente – Mettre des limites, dire non

Définir des règles et les expliquer :

Chez nous, il y a 3 “niveaux” de règles :

celles qui seront toujours OK : dormir dans notre lit, porter le style d’habit qu’il souhaite (une robe par ex.)

celles qui dépendent de la situation : manger une sucrerie, regarder la télé

celles qui sont intransgressibles : les règles de sécurité notamment

Connaître ses émotions, ses limites et être capable de se retirer, de demander de l’aide quand on est à bout

Apprendre à gérer ses propres émotions pour faire figure d’exemple

S’autoriser à ne pas être dans “l’éducation positive” H24

Et ça, je pense que c’est une des choses les plus importantes ! S’il arrive que le ton monte avec notre fils, que l’on s’énerve etc, nous prenons le temps d’en reparler lorsque la tension est redescendue. A ce moment-là nous lui expliquons que nous avons aussi des émotions, un seuil de patience et de tolérance et que parfois il est atteint.

Par contre il y a un pas que j’espère ne jamais franchir et que je m’interdis, c’est la violence physique et verbale.

Je ne suis pas en train de dire que notre façon de faire est juste, que c’est ça l’éducation positive, etc. Mais après avoir lu différents ouvrages, articles, etc. sur le thème, je me suis faite une certaine définition de ce que j’ai envie pour notre fils, pour notre famille et c’est celle qui nous correspond ????

Julie

Partage ton expérience avec nous !

10 + 15 =