S’il y a bien un jour qu’aucune femme enceinte imagine ou envisage, c’est celui de son retour au travail. ????

Suivant le déroulé de ta grossesse et le nombre jours auxquels tu as le droit après la naissance, tu as sûrement passé plusieurs mois hors du travail pour te consacrer à ton bébé. ????????

Même si pour certaines, c’est vécu comme un moment libérateur de reprendre sa vie « d’avant », la reprise du travail est souvent un moment un peu fébrile et très émouvant. ????

Pour t’aider à vivre au mieux cette période, voici quelques conseils mais le seul à retenir est celui de l’indulgence. ????????

Un proverbe dit « On attend des femmes qu’elles travaillent comme si elles n’avaient pas d’enfants, et qu’elles s’occupent de leurs enfants comme si elles ne travaillaient pas ». Tu ne pourras pas être partout et tu devras apprendre a lâcher-prise sur certaines choses. Ça prendra du temps mais tu y arriveras! ????????

Courage à toutes celles qui reprennent bientôt ou qui viennent de reprendre. C’est sacrée étape! ✊????????????❤️

La reprise du travail, après une longue période d’absence suite à ta grossesse, ton accouchement et ton post-partum, est une étape importante. C’est une période qui demande beaucoup d’organisation, d’adaptabilité et d’ajustements.

Tu reviens à ta place « d’avant » mais avec une nouvelle casquette de maman qui prend toute la place depuis plus d’une année. Ce n’est pas rien!

Voici quelques conseils pour que tu puisses vivre cette période aussi sereinement que possible.

Garder contact avec ton employer et tes collègues

Pour éviter de te sentir complètement à côté de la plaque à ton retour, maintient un certain contact avec ton entreprise durant ton congé maternité (p.ex.: visite avec ton nouveau-né, envoi d’un fait-part, lunch entre collègues, etc.).

Tu garderas ainsi un pied dans la boîte et sera au courant des dernières nouvelles importantes (départs, nouveaux collaborateurs, etc.).

Connaître la politique de ton employeur en terme de parentalité

Renseigne-toi en amont en terme de durée de congé maternité, aménagement de ton temps octroyé en cas d’allaitement, jours « enfant malade », aménagement des horaires, télétravail. Ton supérieur hiérarchique et/ou tes RH sont les mieux placés pour te renseigner. La base est indiquée dans la loi mias plusieurs entreprises décident d’octroyer à leurs employé-es plus que le minimum. Autant en bénéficier!

Anticiper le mode de garde de ton bébé

Une fois le lieu trouvé, tu devras planifier l’adaptation pour ton enfant avant la reprise de ton travail. Prévoit un minimum de deux semaines. Prends le temps de visiter le lieu et d’organiser les horaires en fonction de tes horaires de travail. Ne soit pas pris-e au dépourvu le matin de ton retour au travail, en n’anticipant rien et en arrivant en retard le premier jour…

Anticiper la poursuite ou la fin de l’allaitement

Si tu allaites et que ton enfant sera bientôt gardé par des tiers (famille, maman de jour, garderie, etc.), tu dois anticiper et chercher quelle solution vous convient (à tous les deux) le mieux.

Essaie d’introduire le biberon afin que ton enfant se familiarise avec et commence à tirer ton lait pour avoir un bon stock au congélateur.

Organise tes horaires au travail pour pouvoir aller tirer ton lait (tu as le droit à 1h30 pour 7h de travail).

Ou anticipe le sevrage complet si c’est ce que tu souhaites.

Te préparer en douceur à la séparation avec ton bébé

Après une grossesse et un congé maternité collé-serré, chacun va prendre un chemin différent lorsque tu iras au travail. La préiode d’adaptation du lieu de garde permet à ton enfant de se familiariser avec ce nouvel univers et à toi de t’habituer graduellement à laisser ton enfant. Prends le temps de lui expliquer ce qui va se passer durant cette période, avec qui tu vas le laisser et pourquoi tu le fais garder. Cela le rassurera!

Organiser le nouveau quotidien et répartir les tâches

Une organisation quasi militaire t’aideras à mieux vivre cette transition et laissera moins de place à l’inconnu. Cette routine rassurera sûrement tout le monde: parents et enfant.

Définissez qui va amener à la garderie le lundi, qui va le chercher, qui prépare le repas, qui pense à préparer le sac pour le lendemain, etc.

Définir une nouvelle répartition des tâches ménagères

Souvent, vu que les femmes ont un congé plus long que les hommes, tu auras porté plus de tâches ménagères que ton conjoint durant ton congé mat’. Vu que tu recommences à travailler, il faut penser à rééquilibrer les choses et déléguer certaines tâches à ton conjoint ou à un-e professionnel-le (entreprise de ménage, livraison de courses, etc.). Tu ne peux pas faire autant qu’avant tout en travaillant, c’est mathématiquement impossible!

Le retour au travail peut être vécu comme un période stressante, libératrice, excitante, qui fait peur, etc. Cela dépendra de chacune. Ce qui compte c’est que tu t’autorises:

  • à prendre le temps de te réapproprier ton métier et ses codes, son jargon, etc.
  • à abaisser ton niveau d’exigence (tu ne peux pas faire tout comme avant, autant qu’avant), surtout si tu baisses ton taux de travail
  • être indulgente avec toi-même, tu as passé plusieurs mois sans travailler, tu dois te réapproprier ton identité professionnelle, etc.
  • écoute-toi et respecte-toi dans tes décisions.

Avec un peu de temps, tu trouveras ton rythme de croisière, courage!

Yasmine

Partage ton expérience avec nous !

2 + 14 =